SECRÉTARIAT PERMANENT  
line decor
  
line decor
 
 
 
 

 
 
GENESE

 Les travaux du Congrès constitutif des Premières Assises Africaines de la Paix se sont déroulés à Ouagadougou, au Burkina Faso, lors du Sommet France-Afrique et renforcés au cours de nombreux autres Sommets de l’OUA qui ont eu lieu dans plusieurs capitales africaines (Yaoundé, Alger, Ouagadougou, Lomé) avec l’impulsion de la tenue des Forums de l’OUA du Peuple qui sont organisés en marge de la tenue de chaque Sommet de l’Organisation de l’Unité Africaine et financés par le Projet PNUD/RAF/97/028 pour le renforcement des capacités opérationnelles du Mécanisme de Prévention, de Gestion et de Règlement des Conflits de l’Organisation de l’Unité Africaine.
Créées à Addis Abeba, en Éthiopie, le 22 mars 1996 par la défunte Organisation de l’Unité Africaine, à travers la Conférence Panafricaine sur la Jeunesse et le Développement, les Premières Assises Africaines de la Paix constituent l’une des recommandations formulées par le Forum des Jeunes de l’OUA tenu du 18 au 22 mars 1996 à Addis-Abeba sous la bannière de la ''Conférence Panafricaine sur la Jeunesse et le Développement'' dont le thème était « La jeunesse africaine dans les années 1990 et au-delà : Paix, Participation et Développement ».
Par l’organisation de cette Conférence, la défunte OUA voulait dédier cette réunion à la jeunesse parce qu’elle estimait que les jeunes représentent non seulement le changement et la relève, mais aussi une force qui peut et doit agir aujourd’hui et être partie prenante des choix des Premières Assises Africaines de la Paix.
L'objectif principal des Premières Assises Africaines de la Paix est de promouvoir le développement, la paix, la démocratie, les droits de l'Homme, le sport, la population, l'éducation, la lutte contre le VIH/SIDA et les problèmes de l’environnement ... avec les jeunes dans un continent déchiré par la guerre et ce, dans et hors de l'école. Sa mission est de servir de catalyseur pour renforcer et améliorer la dignité et le bien-être des jeunes.
Mais au-delà de la promotion des objectifs ci-dessus énumérés, les Premières Assises Africaines de la Paix élaboreront des politiques nationales en faveur de la jeunesse et des programmes opérationnels aux niveaux appropriés pour mettre en oeuvre, le Programme d’action mondial pour la jeunesse à l’horizon 2000 et au-delà tout en tenant compte des priorités nationales, de la situation dans chaque pays et des contraintes liées à différents contextes de développement socio-économique et culturel.
Elles examineront aussi la situation des jeunes voire leurs besoins et tiendra compte de leur perception des priorités en assurant leur participation à un processus consultatif et veillera à ce que les jeunes – femmes et hommes – contribuent activement à la formulation, à l’application et à l’évaluation des politiques, programmes et plans d’action nationaux et locaux en faveur de la jeunesse.
Le Secrétariat Permanent des Premières Assises Africaines de la Paix est soutenu financièrement par le Projet PNUD/RAF/97/028 pour le renforcement des capacités opérationnelles du Mécanisme de Prévention, de Gestion et de Règlement des Conflits de l’OUA/Union Africaine.
Télecharger la suite ICI

 

OBJECTIF

 

L’objectif primordial des Premières Assises Africaines de la Paix est de promouvoir, auprès de la jeunesse, le développement, la paix, la démocratie, les droits de l’homme, consolidation de la paix, le sport, l’environnement … dans un continent déchiré par des guerres et ceci, dans et hors du système scolaire.

Mais au-delà de la promotion des objectifs ci-dessus énumérés, les Premières Assises Africaines de la Paix élaboreront des politiques nationales en faveur de la jeunesse et des programmes opérationnels aux niveaux appropriés pour mettre en œuvre, le Programme d’action mondial pour la jeunesse à l’horizon 2000 et au-delà tout en tenant compte des priorités nationales, de la situation dans chaque pays et des contraintes liées à différents contextes de développement socio-économique et culturel.

Elles examineront aussi la situation des jeunes voire leurs besoins et tiendra compte de leur perception des priorités en assurant leur participation à un processus consultatif et veillera à ce que les jeunes – femmes et hommes – contribuent activement à la formulation, à l’application et à l’évaluation des politiques, programmes et plans d’action nationaux et locaux en faveur de la jeunesse./-

 

 


 


 

Les Deuxièmes Assises Africaines de la Paix.
Lomé abritera du 21 au 25 août 2017, les “Deuxièmes Assises...Lire

Lancement du premier concours littéraire.
Initialement prévues pour se tenir à Djibouti, les 2èmes Assises Africaines...Lire

Communiqué de presse.
La République Togolaise abritera du 21 au 25 août 2017, les “Deuxièmes Assises...Lire


 
 
 
          Crystal Communication © PAAP 2017